Alphabétisation des femmes productrices de safran dans les régions Souss Massa

Accompagner les adhérentes des organisations professionnelles pour renforcer leur position au sein de la filière safran au niveau du cercle de Taliouine et de Taznakhte. Alors que l’on constate un fort recul de l’analphabétisme au Maroc du fait de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain, ce fardeau pèse toujours sur l’économie du Maroc. Le pays est toujours mal placé selon l’Indice de Développement Humain, et les efforts économiques consentis pour cette lutte sont encore inférieurs à ce qui est recommandé par les normes internationales.

 

Dans le cadre du projet de « Développement des filières du safran et du palmier dattier dans la région Souss Massa Drâa », une attention toute particulière est portée à l’amélioration durable des conditions de vie des populations rurales de cette région, ainsi que du Nord et de l’Oriental.

 

L’alphabétisation des femmes productrices de safran permettra leur émancipation et leur autonomisation dans la filière. Par l’alphabétisation, leur rôle fondamental dans le processus de production, de la plantation des bulbes jusqu’à la commercialisation, est mieux considéré. Les femmes sont également plus à l’aise pour saisir et surtout formaliser tous les enjeux de l’adaptation au changement, que ce soit pour la production, la vente du safran ou la gestion des structures, et peuvent pleinement prendre part aux décisions sur ces aspects.

 

Nos objectifs

 

  • Permettre aux femmes productrices du safran de maîtriser des acquis essentiels en matière d’alphabétisation
  • Renforcer la position des femmes dans la filière safran par l’alphabétisation fonctionnelle et améliorer leur organisation institutionnelle en coopératives ou groupement d’intérêt général.
  • Capitaliser les bonnes pratiques, les leçons apprises et des outils des acteurs des filières concernant l’autonomisation des femmes.

Résultats attendus

  • Au moins 300 femmes « bénéficiaires » maîtrisent l’essentiel en matière d’alphabétisation (savoir lire, écrire et calculer)
  • Les 10 groupements de femmes accompagnés améliorent leur implication dans la filière du safran et au moins 50% s’engagent dans un processus de production du safran de qualité.
  • La place de la femme dans la filière safran est mieux connue et les bonnes pratiques sont capitalisées

Durée 

La mise en œuvre de ce projet a commencé en juin 2016 pour une durée de 2 ans.

Nos partenaires 

 

CTB

ORMVAO Office national du Conseil agricole