Formations aux pratiques de l’agro-écologie au sud du Maroc

Accompagnement d’un réseau d’agriculteurs-trices vers des pratiques agro-écologiques au sud du Maroc. Pour répondre au double défi auquel font face les agriculteurs-trices des zones rurales de Montagne du Maroc, à savoir la pauvreté, la dureté des conditions de vies d’une part, et la dégradation de l’environnement suite au changement climatique d’autre part, ce projet a pour but de développer et diffuser les pratiques de l’agro-écologie.

Sur la base de la mise en place de 3 parcelles pilotes dans les communes rurales d’Assais, Askaoun et Arbâa Sahel, plus de 60 agriculteurs et agricultrices originaires de ces communes bénéficient d’une formation adaptée à leurs besoins et aux réalités vécues sur leurs territoires. Ces parcelles pilotes servent à la fois de terrain de formation et d’expérimentation. Par la suite, elles serviront à transmettre les pratiques agro-écologiques à d’autres agriculteurs et agricultrices de la région. L’agro-écologie est un ensemble de pratiques agricoles, inspirées de la nature et des savoir-faire ruraux, qui permettent d’obtenir des conditions favorables pour une agriculture saine et durable. Les paysans apprennent à produire leur propre compost, à fabriquer des fertilisants et insecticides naturels, la rotation des cultures, des techniques de taille et de greffage…

Bénéficiaires

  • 60 agriculteurs-trices formés aux techniques de l’agro-écologie, dont les 3 agriculteurs propriétaires des parcelles pilotes
  • Au moins 120 autres agriculteurs-trices sensibilisés à l’agro-écologie

Localisation du projet

Projet en cours depuis fin 2015 : Communes rurales d’Assais (village d’Ait Ssine) et d’Arbâa Sahel (village de Taghzoute), commune rurale d’Askaoun (village de Tamsksit), régions Souss Massa et Drâa Tafilafet, Maroc.

Les objectifs:

Dans un contexte où le modèle de l’agriculture conventionnelle montre des limites considérables, notre démarche est la suivante : lier sauvegarde des zones montagneuses du Sud Maroc et protection de l’environnement par la construction d’alternatives basées sur une relation renouvelée de l’homme avec sa terre et la nature, en favorisant le développement de modes de vies écologiques.

  • Objectif (1) : Former au moins 60 agriculteurs aux pratiques de l’agro-écologie pour qu’ils les mettent en pratique dans leurs exploitations ;
  • Objectif (2) : Sensibiliser au moins 120 autres agriculteurs-trices aux pratiques de l’agro- écologie mettant en valeur le savoir, le savoir-faire et les activités agricoles ancestrales ;
  • Objectif (3) : Mettre en place 3 parcelles pilotes en système de production agro- écologique.
Semis de tomates (Large) DSC01257 (Large) DSC00770 (Large)


Résultats attendus

  • 9 modules de 2 jours de formation sont mis en place sur chacun des 3 sites d’interventions, plus de 60 agriculteurs sont formés,
  • Les agriculteurs formés réutilisent les techniques sur leurs propres parcelles,
  • Au moins 120 agriculteurs des villages environnants sont sensibilisés aux pratiques agro-écologiques
  • 3 parcelles pilotes sont mises en place

En collaboration avec : les agriculteurs et leurs coopératives/associations villageoises et les communes rurales des villages d’interventions

Partenaires :

 

AFD nouveau logo lea nature 1logo lea nature Logo Fondation LE MARCHAND Fondation Terra Symbiosis

Logo Fondation CMJN - Petit