MIGRATIONS, TERRITOIRES ET DEVELOPPEMENT II

Le Royaume du Maroc est un acteur principal de la question migratoire, à la fois pays d’émigration et de transit, il est devenu au cours de la dernière décennie un pays d’immigration. Pour faire face à cette nouvelle réalité, et à la suite des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et des recommandations du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), une politique migratoire a été adoptée fin 2013.

Elle s’est traduit par 2 grandes stratégies nationales :

La Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) qui vise à assurer une meilleure intégration des immigrés et une meilleure gestion des flux migratoires dans le cadre d’une politique cohérente, globale, humaniste et responsable.

La Stratégie Nationale en faveur des Marocains Du Monde (SNMRE) qui vise à renforcer et à dynamiser les liens entre les MRE et le Maroc, protéger leurs droits et intérêts, ainsi que de les accompagner à contribuer au développement du Maroc, via la mobilisation des compétences.

Dans le cadre de la régionalisation avancée, les territoires sont conscients des enjeux économiques et sociaux liés aux migrations et à la nécessité d’une gestion migratoire. Ainsi, le projet visera à renforcer la gouvernance au niveau régional à travers la mise en œuvre des stratégies nationales.

Les objectifs :

Le projet Migrations, Territoires et Développement II a pour objectif global de contribuer au Déploiement des politiques migratoires au niveau de la Région du Souss-Massa (SM) et d’oeuvrer à une migration plus sûre, sans risque, légale et organisée et ce, en suivant une approche fondée sur les droits humains. Plus spécifiquement, le projet vise à appuyer le développement et le renforcement d’un dispositif régional de la gouvernance des migrations, avec une implication active des Collectivités Territoriales, notamment la Région.

Les bénéficiaires et les acteurs locaux :

  • Les conseils provinciaux des provinces : Inzegan Ait Melloul/Taroudant, Chtouka Ait Baha et Tiznit ;
  • Les conseils communaux des communes de la région ;
  • La Maison des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration ;
  • Les services décentralisés de l’Etat ;
  • La société civile de la région ;
  • Les MRE de retour dans la région ;
  • Les communautés des Ressortissants des Pays Tiers ;
  • La Diaspora du Sous Massa ;
  • Les jeunes du Souss Massa ;
  • Les journalistes de la région.

Les résultats attendus :

Résultat 1 : Le Ministère en charge de la migration coordonne et capitalise-les interventions en coopération avec les régions. Dans ce cadre M&D apportera à la Région Souss Massa, ainsi qu’à la Maison des Marocains du Monde de Tiznit, son appui dans la mise en place d’un système de coordination des interventions liées à la migration et au développement.

Résultat 2 : La Gouvernance et la planification stratégique de la migration sont mises en œuvre au niveau Régional. M&D appuiera les Provinces de Inzegan Ait, Melloul/Taroudant, Chtouka Ait Baha et Tiznit, afin d’intégrer la dimension migratoire dans leur planification territoriale via le renforcement des capacités des acteurs territoriaux.

Résultat 3 : La protection et la promotion des droits des personnes migrantes sont favorisées par l’accompagnement et la formation – action de 45 marocains de retour au Maroc.

Et dernier résultat : La migration régulière et la mobilité sont favorisées au niveau régional. M&D contribuera à la réalisation de deux cartographies des opportunités de mobilités en France et en Belgique et accompagnera au moins 10 jeunes dans le projet de mobilité via le volontariat.

Durée : 2020 – 2023

Le projet « Migrations, Territoires et Développement II » s’inscrit dans le cadre du programme « Déploiement des politiques migratoires au niveau régional – DEPOMI » mis en œuvre par Enabel et financé par l’Union européenne.