Territorialisation des Politiques Migratoires dans le Souss Massa – Maroc

En 2013, le Maroc lance une politique migratoire en s’appuyant sur la Constitution de 2011 qui confère au marocains du monde et aux étrangers installés et de passage les mêmes libertés fondamentales qu’aux citoyens marocains. Cette politique qui se veut « humaniste, globale et cohérente » s’articule autour de deux grandes stratégies : la Stratégie Nationale en faveur des Marocains Résidents à l’étranger – SNMRE et la Stratégie Nationale d’immigration et d’Asile – SNIA. Le nouveau positionnement du Royaume du Maroc sur la MIGRATION dans l’espace euroafricain qui est traduit par l’accueil du 11em Forum Mondial sur la Migration et le Développement à Marrakech le 7 Décembre 2018 et la mise en place d’un Observatoire Africain des Migrations inauguré le 18 décembre 2020 à Rabat.

Le projet « Territorialisation des Politiques Migratoires » entend apporter un appui aux acteurs locaux pour faciliter la territorialisation de ces stratégies nationales sur la migration au niveau de la Région Souss Massa.

Les objectifs

  • Institutionnaliser l’accompagnement social et administratif des ressortissants des pays tiers au Maroc et des Marocains Résidants à l’Etranger, en impliquant la société civile.
  • Renforcer et favoriser l’implication des Marocains du Monde dans le développement territorial de la région Souss-Massa
  • Encourager un mécanisme multi-acteurs pour la collecte et la gestion des données migratoires.

Les acteurs du projet

  • Les collectivités territoriales : communes, provinces de Tiznit, Chtouka Ait Baha, Inzgane et le Conseil Régional du Souss-Massa
  • Les services Décentralisées de l’Etat : Santé, éducation, Entraide Nationale…
  • Les Organisations de la société civile Marocaines et Internationales
  • Les associations et communautés de Ressortissants des pays Tiers
  • La diaspora du Souss – Massa

Les bénéficiaires

  • 16 Bureaux d’accueil ;
  • Plus de 20 collectivités territoriales ;
  • 30 associations de la diaspora ;
  • 6 associations dont les osc de ressortissants de pays tiers ;
  • Et plus de 100 migrant-es accompagné-es.

Les résultats attendus

  • Résultat 1. Des services administratifs et sociaux seront structurés, tant au niveau local, provincial que régional à travers la duplication et le renforcement des Bureaux d’Accueil et d’Orientation de Migrants – BAOMs.
  • Résultat 2. Les ressortissant-es des pays tiers seront accompagnés pour accéder aux différents services de droits communs et se structurent en association pour faire valoir leurs droits.
  • Résultat 3. La diaspora du Souss-Massa sera mieux caractérisée, informée, structurée et impliquée avec les acteurs régionaux dans le processus de développement territorial.

Durée : 2020 – 2024

 

Projet soutenu par l’AFD

 

 

 

Et en partenariat avec