EDITO : En 2019, notre association a continué de travailler avec ardeur tout au long de l’année en poursuivant ou en amplifiant les orientations nouvelles amorcées dans les années précédentes.

L’agroécologie, les jeunes, la démocratie participative dans le rural et dans l’urbain, mais aussi l’immigration au Maroc continuent de mobiliser nos forces au Maroc et en France.

Notre implication dans des enceintes de concertation avec les autorités publiques s’intensifie, au Maroc comme en France. Ce travail, nous le menons dans les environnements nationaux de notre double espace, France et Maroc, ainsi que dans l’environnement international.

A lire ICI