Au Maroc, l’année 2011 a marqué un tournant pour le renforcement de la représentation des femmes sur la scène politique : la réforme de la Constitution a érigé, entre autres, l’égalité des sexes au statut de principe constitutionnel. Afin d’encourager la participation politique des femmes dans la gestion des affaires locales, le Maroc a pris un ensemble de mesures juridiques et institutionnelles en ce sens. Malgré les progrès, les dispositions légales, les mesures et les mécanismes adoptés, de nombreuses instances de défense des droits humains et associations de femmes estiment que la représentation politique des femmes est encore faible et ne correspond pas aux positions que les femmes occupent dans divers domaines. 

A découvrir ICI, un guide de référence élaboré par l’Association Femmes pour le Développement et la Culture (AFDC) et la Dynamique Genre et Développement, accompagnées par Migrations & Développement (M&D), afin de diffuser le cadre légal en vigueur au Maroc sur la participation politique des femmes.