Dans le cadre de la mise en œuvre du programme DRIM (Développement Rural Intégré des douars de Montagne de la région Souss-Massa-Drâa au Maroc), une convention de financement a été signée le 12/02/2015 entre Migrations & Développement et l’AFD.

 

 

Ce programme a pour but d’améliorer le niveau et les conditions de vie des populations rurales pauvres de la zone d’intervention (zones montagneuses de l’Atlas et Anti Atlas ainsi que la région du Sous-Massa-Drâa) dans une optique de développement local durable.

 

Les enjeux de ce programme sont les suivants :

– Le premier enjeu est de permettre aux familles paysannes de sortir de la pauvreté par l’augmentation du revenu tiré de l’activité agricole, artisanale et touristique et par la création d’emplois ruraux non agricoles. Créer de la valeur ajoutée locale par la transformation et la commercialisation de toute la gamme des produits de terroir et le tourisme rural est une voie possible.

– Le deuxième en jeu est de lutter contre l’émigration des jeunes ruraux mais également de favoriser le retour des émigrés en transformant le territoire en terre d’accueil pour « vivre et travailler au pays », mettant en valeur leurs compétences pour les besoins des territoires.

– Le troisième enjeu est de parvenir à favoriser l’émergence d’un nouveau modèle agricole familial pour la région, basé en particulier sur les techniques de l’agro-écologie et sur les énergies renouvelables, afin d’accroître les rendements tout en préservant un environnement fragile et en favorisant l’adaptation au changement climatique.

– Le quatrième enjeu est de pouvoir développer l’autonomisation des femmes rurales, ce qui devrait passer par l’alphabétisation, la formation, l’accès aux droits et la création d’activités économiques spécifiques.

– Le cinquième enjeu est de dynamiser le territoire par la mobilisation conjointe des divers groupes d’acteurs. Cette mobilisation devrait permettre une meilleure coordination et concertation. Il s’agit bien d’améliorer la gouvernance du territoire. Le préalable en est un renforcement des capacités des acteurs locaux : Communes rurales, Associations villageoises, entreprises de l’économie sociale, pour qu’ils puissent faire face aux défis qui les attendent. Mais le renforcement de l’éducation en direction des femmes et des enfants, en particulier, est essentiel.

 

Cinq objectifs spécifiques ont été mis en lumière :

 

1. Développer l’Economie Sociale et Solidaire
2. Préserver l’environnement, améliorer les infrastructures sociales
3. Améliorer la gouvernance, renforcer les capacités des acteurs locaux
4. Renforcer l’éducation au développement et la solidarité internationale
5. Renforcer M&D, améliorer ses méthodes de travail et son ouverture vers l’extérieur

 

Les résultats attendus pour atteindre les objectifs sont les suivants :

 

– Un dispositif novateur de formation et d’accompagnement rural est en place (fermes pilotes, réseau d’agriculteurs pilotes et d’animateurs-paysans),

– Le Fonds de Développement des Initiatives Rurales (FDIR) a permis la réalisation de petits investissements productifs,

– La valeur ajoutée locale a augmenté grâce au conditionnement et à la transformation des produits du terroir par les groupes organisés de producteurs,

– Les activités rurales de la zone d’intervention ont été diversifiées par le tourisme et l’artisanat (artisanat d’art et artisanat de services),

– Les capacités et l’économie des femmes membres des foyers féminins ont été améliorées, favorisant leur autonomisation,

– La commercialisation des produits de terroir est améliorée grâce au renforcement du réseau des boutiques solidaires et la mise en place d’une plateforme de commercialisation en Europe,

– La population des douars est mieux préparée et équipée pour affronter les conséquences du changement climatique,

– La production agricole a augmenté et les techniques nouvelles sont davantage utilisées,

– La population des douars est sensibilisée aux problèmes d’hygiène et de santé liés à l’eau et à l’assainissement et équipée d’installations expérimentales adéquates,

– Les communes rurales et les acteurs locaux prennent mieux en compte les domaines de l’économie, de l’environnement et de la migration,

– La nouvelle Ecole Pratique du Développement du Territoire durable (EPDT) est renforcée et opérationnelle. Elle regroupe l’ensemble des activités de formation de M&D au Maroc,

– La faisabilité de création d’une mutuelle rurale de santé avec les organisations de l’économie sociale et solidaire a été étudiée,

– L’accès aux droits et la défense des droits des villageois et des migrants sont améliorés,

– L’éducation au développement est renforcée par le biais des chantiers solidaires et des visites croisées,

– Les associations et les réseaux de migrants en France sont renforcés.

 

 

Nos projets en cours

  • AMAL – Résilience territoriale face aux défis climatiques et socioéconomiques

    Au Maroc, le taux de participation des femmes aux activités économiques est l’un des plus faibles au monde : 21,5% contre 71% pour les hommes, alors que la moyenne mondiale est estimée à 49% pour les femmes (HCP, 2021). Quant aux jeunes, le taux de chômage des 15-24 ans est passé de 24,9% en 2019…lire la suite

  • TADAMON – Développer la résilience des populations des zones affectées par le séisme

    Un puissant séisme a frappé le Maroc le 8 septembre 2023, touchant le Grand Atlas, dont la province de Taroudant. Après avoir contribué à apporter une réponse aux besoins urgents dans les premières semaines après la catastrophe (distribution alimentaire, appui matériel, …), Migrations & Développement (M&D) et ses partenaires se concentrent aujourd’hui sur la réponse aux…lire la suite

  • TOUDERT : AGIR POUR LE MASSIF DU SIROUA

    Pour un massif du Siroua résilient et protégé : l’approche agroécologique au service des territoires de vie (Aires et Territoires de Patrimoine Autochtone et Communautaire) Le Siroua, château d’eau de la région centre – sud du pays, connait de profondes mutations qui menacent les territoires ruraux mais également l’alimentation en eau des villes et des…lire la suite

  • PROMOTION D’UNE AGROECOLOGIE PERFORMANTE ET INCLUSIVE

    Au Maroc, les populations rurales de la région du Souss-Massa sont marginalisées, avec un taux de pauvreté et d’analphabétisme supérieurs à la moyenne nationale. L’activité économique principale est l’agriculture familiale. Or, les familles défavorisées dans ces rurales de l’Atlas et de l’Anti-Atlas marocain dépassent difficilement l’économie de subsistance. Aussi, ces zones subissent directement les impacts…lire la suite

  • MEDITERRANNEE, D’UNE RIVE A L’AUTRE

    Migrations & Développement est opérateur d’appui au Maroc pour le compte de la Fondation de France pour son programme Méditerranée, d’une rive à l’autre. En partenariat avec la Fondation de France, M&D pilote la mise en œuvre de ce programme au Maroc, afin de soutenir financièrement et techniquement des projets associatifs innovants, des leviers de…lire la suite

  • ADDUCTION D’EAU POTABLE ET D’ASSAINISSEMENT ECOLOGIQUE – GOURIZIM

    Projet intégré d’adduction d’eau potable et d’assainissement écologique pour le douar de Gourizim Avant la mise en œuvre de ce projet, les villageois de Gourizim ne disposaient que d’une borne fontaine commune pour toutes ressources en eau potable. De ce fait, les habitants tiraient des conduits depuis la borne fontaine jusqu’à leurs maisons développant ainsi…lire la suite

  • Protection, Résilience, Migrations

    Pour une protection durable des personnes migrantes au niveau régional et national dans le respect de leur dignité au Maroc. Le projet « Protection – Résilience – Migrations » vise au renforcement de la protection et la résilience des personnes migrantes et des populations hôtes au Maroc. Il a pour ambition de soutenir les changements…lire la suite

  • « Amsaswa » : Egalité entre Femmes et Hommes

    Pour la troisième phase de son programme triennal « Développement Rural Intégré au Maroc » (DRIM), Migrations & Développement s’engage à impulser une culture de l’égalité entre les sexes. Un engagement qui répond à un double constat fait au cours des phases précédentes du DRIM (1&2), d’une part, les différentes politiques et stratégies mises en place au niveau…lire la suite

  • Territorialisation des Politiques Migratoires dans le Souss Massa – Maroc

    En 2013, le Maroc lance une politique migratoire en s’appuyant sur la Constitution de 2011 qui confère au marocains du monde et aux étrangers installés et de passage les mêmes libertés fondamentales qu’aux citoyens marocains. Cette politique qui se veut « humaniste, globale et cohérente » s’articule autour de deux grandes stratégies : la Stratégie…lire la suite

  • Solidarité Internationale : Mobilisation et appui de la diaspora et des OSIM

    Afin d’encourager la transmission et la mise en pratique de savoir-faire entre les territoires, et ce dans le cadre du PRA/OSIM du FORIM, Migrations & Développement en tant qu’Opérateur d’Appui (OPAP) des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (OSIM) mobilise, accompagne la diaspora et appui la structuration des OSIM en France et à l’international,…lire la suite

  • Jeunes des 2 Rives (2) – Education Citoyenne et Solidarité Internationale

    Le projet Jeunes des 2 Rives porté par Solidarité Laïque en partenariat avec Migrations & Développement, la Ligue de l’enseignement des Bouches du Rhône, ANRAS Solidarité et Engagés & Déterminés vise à contribuer au renforcement du pouvoir d’agir et de l’engagement citoyen des jeunes en France, en Tunisie, au Maroc et en Algérie, particulièrement ceux…lire la suite

  • ASSAINISSEMENT ECOLOGIQUE A TIZNIT – MAROC

    Les filtres plantés de roseaux comme procédé innovant au service de l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables. L’arrivée de l’eau potable dans l’ensemble des villages de la Commune de Ouijjane en 2014 a contribué à l’amélioration du confort quotidien des familles mais en contrepartie, et en l’absence d’assainissement, également conduit à l’augmentation des…lire la suite

  • Société Civile et Démocratie Participative

    Le contexte socio-politique au Maroc connait de profondes mutations et changements politiques et institutionnels, qui se sont accélérés avec la Constitution de 2011, confortant le rôle actif de la société civile et renforçant le processus de décentralisation. La Constitution et les lois organiques des collectivités territoriales ont consacré l’adoption de la démocratie participative comme mécanisme…lire la suite

  • J2R – Jeunes des 2 Rives engagés dans une citoyenneté ouverte sur le monde

    La jeunesse reste un axe fondamental de l’action de Migrations & Développement qui s’illustre notamment à travers l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale. En France et au Maroc, M&D accompagne les jeunes d’horizons divers dans des parcours d’engagement solidaire : volontariat, mobilité, chantier échange, Conseils de Jeunes, … En ce sens, M&D a…lire la suite